Cocan
Actualités Actus can

Complexe sportif d’Olembé Déjà drapé dans ses habits de lumière

A quelques semaines du match d’ouverture de la CAN TotalEnergies Cameroun 2021, le grand stade de 60 000 places de Yaoundé se dresse avec majesté dans la banlieue Nord de la capitale. 

L’architecture est imposante. Le revêtement extérieur lumineux, multicolore, agréable au regard. A bonne distance, les écailles de pangolins, originalité camerounaise, scintillent autour de la grande cuvette.  De près, le stade d’Olembé est une véritable attraction. Plus qu’une arène sportive, c’est un complexe qui prend forme ici, avec  d’autres composantes, dont un hôtel de luxe de 72 chambres et suites, un centre commercial bâti sur 14000 m², trois salles de cinéma et des galeries d’exposition. Les voies d’accès, déjà aménagées, favorisent une fluidité du trafic vers le site.

Le stade de compétition d’une capacité de 60.000 places et les deux terrains annexes ont déjà servi dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022. Dans l’arène principale, la pelouse est superbe et facilite la circulation du ballon. Le jeu des acteurs sur le rectangle vert est plaisant, intéressant, beau à l’œil comme à l’image. Le match Cameroun-Malawi du 3 octobre dernier en a été une illustration. Les vestiaires, de dernière génération, sont spacieux, équipés dans la modernité. Il s’agit notamment de quatre blocs de vestiaires équivalents, ce qui permet d’assurer une gestion normale de deux matchs successifs  sur la même pelouse.

Aucun souci sur les heures de matchs. Au stade d’Olembé, l’on peut sereinement jouer en diurne ou en nocturne. Les 60.000 spectateurs, au regard de la capacité du stade, peuvent apprécier la logistique de sonorisation qui distille des décibels avec un bon confort d’écoute. Dans les gradins, les places confortables sont aux couleurs nationales, avec l’incrustation d’une tête de fauve qui rappelle opportunément que nous sommes ici dans l’antre des Lions indomptables du Cameroun. Une fois le tunnel qui mène dans les entrailles du stade franchi, l’on s’engouffre dans un labyrinthe feutré sur cinq étages. Ici et là, des salles sont innombrables pour l’échauffement, le studio télé, le studio radio, les restaurants, les bureaux divers, les salons, les pièces médicales, la liste est loin d’être exhaustive.

Olembé, le stade de lumière et de la consécration de tout le projet de la deuxième Can de l’histoire organisée au Cameroun, n’attend plus que le 9 janvier 2022 pour le lever de rideau de la 33ème Coupe d’Afrique des nations TotalEnergies Cameroun 2021.

Samuel ZO’ONA NKOMO

Related posts

Bruno Bekono : «Les Fans Zones sont en construction»

donatus

LA CEREMONIE DU TIRAGE AU SORT A DONNE LE LA

donatus

Chan 2020 : A la découverte des stades de la Réunification et de Limbé

donatus

Leave a Comment